Alerte enlèvement sur Facebook : un relai gagnant-gagnant ?

Alerte enlèvement : ce dispositif a été mis en place en 2006 par le Ministère de la Justice. Il est déclenché lorsqu’un enfant mineur est annoncé enlevé.

L’alerte enlèvement a été déclenchée à dix reprises lors de ces dernières années et il a permis de retrouver l’ensemble des enfants concernés.

Cette procédure s’étend au célèbre réseau social Facebook !

C’est annoncé officiellement Mardi 04 Octobre 2011, après l’instauration de ce plan sur différents sites internet et une application pour smartphones, le dispositif Alerte enlèvement est maintenant disponible sur Facebook.
Par l’intermédiaire d’une simple fan page, le ministère de la Justice compte sur la notoriété du célèbre réseau social afin d’obtenir de précieuses informations sur d’éventuels enlèvements. En effet, avec une communauté de 25 millions de Français, le réseau Facebook propose un vivier non négligeable de témoins.

Concernant la mise en place du plan Alerte enlèvement sur Facebook, elle sera automatisée et diffusée durant trois heures. Dès l’alerte levée, Facebook s’est engagé à respecter les données personnelles des différents protagonistes et le droit à l’oubli après le dispositif. Autrement dit, dès lors que l’alerte sera levée, toutes les informations présentes sur la Page du ministère et les informations rattachées à l’enfant seront supprimées.

Une collaboration gagnant-gagnant !

Alerte enlèvement : visibilité accrue

Comme nous l’avons décrit précédemment, ce partenariat permettra au ministère de la Justice de bénéficier d’un relai de communication des plus porteurs du moment. Avec pas moins 39% de la population française sur Facebook, dont certains y passant plusieurs heures par jour, c’est une chance accrue d’obtenir des informations sur d’éventuels suspects.

Facebook : très belle stratégie de communication

Le réseau social ne fait pas cela par pur bonté. C’est pour lui un formidable outil de communication auprès de la population française. En effet, cette société met, une nouvelle fois à disposition, une prestation d’utilité publique !

Qui s’est dit, au vu de cette annonce : c’est une mauvaise idée ?

Facebook marque une nouvelle fois sa différence et sa suprématie en matière de réseau social…

Et vous? Qu’en pensez-vous?
N’est-ce pas Facebook qui se sert du ministère de la Justice pour faire passer un message

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié.

*

code