La chasse des mauvais usagers : le talon d’Achille de Google ?

Cela fait maintenant quelques semaines que Google a mis en place sa nouvelle mise à jour Penguin. Après avoir lu différentes réactions d’acteurs plus ou moins aguerris dans le secteur du SEO, je me suis posé la question suivante :

Est-ce que la faiblesse de Google serait de vouloir faire ouvertement la chasse aux acteurs SEO en les pénalisant ponctuellement ?

En effet, la question mérite d’être posée lorsque l’on voit des sites internet truster les premières positions de Google depuis des années être déclassés du jour au lendemain sous prétexte qu’ils ont abusé d’une pratique SEO : n’est-ce pas une alternative qui peut porter préjudice au moteur de recherche ?

Reprenons le problème depuis le début :

Quel est l’usage premier du moteur de recherche ?

Proposer des résultats pertinents

Avant d’être une multinationale et une société e-business de premier plan, Google est avant tout un support qui aide la recherche des internautes. Son utilité première est de proposer des résultats pertinents et variés en fonction de la recherche de l’internaute. Depuis son essor et les enjeux économiques qui en découlent, Google a dû faire face à l’apparition d’un nouveau phénomène : le référencement naturel !

Le référencement naturel

Devant l’abus de certains professionnels qui ont compris les rouages de la machine, Google a été obligé de mettre en place une ligne de bonne conduite pour garantir un soupçon de cohérence dans ses résultats. Mais voilà, de par son omniprésence dans certains pays, le support de recherche est devenu un enjeu capital pour un grand nombre de sociétés. La guerre du référencement est enclenchée entre cyberacteurs !

Le SEO est devenu la prestation de référence en matière de webmarketing avec toutes les dérives qui en découlent. Malheureusement, le premier a être gangréné par ce phénomène est bel est bien : Google !

Une réaction face aux abus

Pour faire face à ce phénomène, Google met ses meilleurs agents / ingénieurs sur le coup, car il faut réagir vite, très vite… trop vite…
En effet, Google multiplie les effets d’annonces sous forme de filtres et de mises à jour : Panda, Penguin, etc.

Des conséquences fâcheuses

Filtres après filtres, mises à jour après mises à jour, jours après jours, on observe des sites se faire déclasser, sans sommations, parce qu’ils ne respectent pas ou plus les pseudocritères dévoilés au compte-gouttes par le moteur de recherche. Bien entendu, cela n’est pas sans conséquence : postes supprimés, entreprises liquidées, agences de communication malmenées, etc.

Ne trouvez-vous pas cela choquant ?

Au-delà de l’aspect « J’ai gagné cinq places donc Google a raison » ou « J’ai été déclassé donc Google est stupide », il y a quand même quelques petites choses qui m’interpellent dans la stratégie adoptée par le moteur de recherche.

Google Pingouin !

C’est sûrement la chose la plus surprenante qu’il soit pour une société de renom international. Outre son nom fantasque, l’équipe Google a fait le choix de dire, à un instant ‘T’, qu’il fallait réagir, car les qualités des résultats peuvent être discutés. Comme nous l’avons vue précédemment, le moteur de recherche dit, du jour au lendemain, qu’un site peut perdre l’intégralité de la visibilité dont il jouissait pour une raison unique : l’abus du SEO.

Personnellement, il y a quelque chose qui me choque dans cette pratique :

Où est la notion de pertinence des résultats lorsqu’un site n’est plus considéré, aux yeux de Google, comme pertinent sur une requête cible en quelques jours alors qu’il trustait les premiers rôles depuis de nombreux mois, voir années ?

Est-ce que cela veut dire que Google propose des résultats pas pertinents pendant plusieurs mois avant de réagir ?
Ou est-ce que cela veut dire que le site est pertinent, mais du fait qu’il face la promotion de ses services sur internet (backlinks for ever), il en devient trop populaire et donc qu’il vaut mieux le déclasser complètement quitte à le rendre invisible du jour au lendemain ?

 

Quelles conséquences…

Pour les entreprises impactées, les conséquences économiques peuvent être désastreuses, mais cela peut également nous faire réfléchir sur l’essence même du moteur de recherche…

Des résultats pertinents ?

En effet, l’historique du moteur montre bien que c’est l’utilité même du moteur de recherche qui peut être remis en cause par ce phénomène et par la mise en place de ces stratégies plus que borderline…

En effet, en ne proposant pas une ligne de conduite claire, en mettant l’accent sur les dysfonctionnements de pertinence du moteur et en réalisant des actions ponctuelles qui rendent des sites quasiment invisibles du jour au lendemain sans possibilité de retour avant plusieurs mois (et encore…), Google met l’accent sur son talon d’Achille : une pertinence contestable…

Une justice à deux vitesses !

En allant plus loin, on se rend vite compte qu’il existe également une justice à deux vitesses. Un acteur historique peut se permettre d’être borderline tandis qu’un acteur de moyenne envergure sera immédiatement sanctionné.

Pour quelle raison ?

Encore une fois, de par la difficulté a maintenir un semblant de pertinence. Il est peu envisageable de voir Google faire perdre 90% de la visibilité à Amazon même si elle ne respecte pas à la lettre les consignes du moteur : les enjeux sont trop importants pour Amazon et pour Google !

Une ligne de conduite pour promouvoir sa société

Indirectement, Google influe sur la stratégie de communication des entreprises. Il est aujourd’hui impossible, de par le poids du moteur et des enjeux économiques, de définir un plan de communication sur internet sans penser aux conséquences que cela peut avoir sur le positionnement dans Google… Chaque action doit être pensée en espérant qu’elle ne vienne pas contrecarrer son positionnement.

En conclusion

Google a la chance de bénéficier d’une hégémonie dans beaucoup de pays, ce qui lui donne une marge de manœuvre importante. Mais les erreurs stratégiques arrivent même aux plus grands. Il faut faire attention, car plus la marche est haute, plus la chute peut être rude, d’autant lorsque l’on sait à la vitesse à laquelle se propage l’information sur internet…

Et vous ? Que pensez-vous des dernières actions de Google ?
A découvrir également : http://blog.axe-net.fr/google-parano/

Source : Maxime45300 sur http://targetweb.fr/chasse-seo-probleme-google/

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié.

*

code