Comment tirer profit de la vidéo en référencement naturel ?

En 2014 Google lança un nouvel algorithme (Hummingbird), afin de permettre à ses utilisateurs d’obtenir des résultats de plus en plus pertinents suivant leurs requêtes. Google s’oriente vers des résultats contenants des données de qualité multimédia et cross-canal. Il est aujourd’hui évident que la vidéo prend une place importante dans la stratégie de référencement SEO. Cette technique est prouvée très efficace pour arriver à placer le site en première page des résultats des moteurs de recherches. Le référencement vidéo est également un pilier pour améliorer l’e-réputation de votre site afin d’obtenir une meilleure image de votre société. Les détails.

Le positionnement Google via la vidéo

De nombreux moyens existent afin de mettre en avant un site web, comme par exemple le référencement naturel, social, mais également le référencement payant. Aujourd’hui, le référencement vidéo prend tout autant d’importance. Voici quelques informations relatives au visionnage des vidéos sur la toile :

  • 58% du marché de la recherche par les utilisateurs sont détenus par Google et YouTube
  • Mensuellement, en moyenne, les membres de YouTube visionnent 96 vidéos
  • 43% de personnes ayant visionné une vidéo navigue ensuite sur le site source
  • Une vidéo vous offre une chance supplémentaire d’apparaître sur Google en comparaisons à une simple page
  • Pour un site marchand, le taux de conversion des ventes est 300% plus élevé avec un contenu sous forme de vidéo.

 

S’il est préférable d’afficher une vidéo dans les résultats des moteurs de recherche c’est parce qu’un internaute qui fait une recherche sur Google aura tendance à cliquer sur des images et des vidéos au lieu de se rendre sur les sites. Tout simplement, car ils pourront obtenir seulement en quelques minutes toutes les informations qui lui seront nécessaires, au lieu de faire une longue lecture.

Les avantages d’une vidéo pertinente

Il est toutefois suggéré d’éviter de mettre en ligne une vidéo « cheap » , par exemple des prise de vue lointaine ou les décors sombre afin d’espérer attirer les clics des internautes.

C’est pour cela qu’il est conseillé de réaliser une vidéo originale, avec un sujet pouvant capter l’attention de l’internaute et réalisé avec des outils professionnels. Une fois cette dernière réalisée, il faudra s’attaquer à la partie référencement, voici quelques fondamentaux à respecter :

  • Sélectionner les bons mots-clés, et cibler ceux qui sont réellement recherchés par les internautes
  • Concevoir des vidéos d’une durée avoisinant les 2-4 min
  • Imaginer un titre optimisé avec des mots-clés et proposer une bonne description
  • Ne pas sous-estimer l’importance des « tags » sur YouTube
  • Créer une « chaîne » contenant toutes vos vidéos sur un même thème afin d’accroître sa visibilité et sa pertinence
  • Obtenir des liens externes – D’abord, il faut partager les vidéos sur les réseaux sociaux, ensuite rédiger des articles traitant de préférence du même sujet de cette dernière afin d’inciter les utilisateurs à les partager et à les commenter.
  • Optimiser le nom du fichier vidéo
  • Les traductions, mettre des sous-titres sur une vidéo permet d’amplifier le nombre de vues, car vous toucherez une audience plus ample qu’avec une vidéo dans une langue unique. Une vidéo sous-titrée en anglais peut voir sa popularité grandir de façon exponentielle
  • Une stratégie de linkbaiting à travers la vidéo, pour encourager les utilisateurs à faire des liens vers votre vidéo, il faudra mettre en place un contenu original et intéressant afin de donner l’envie aux internautes de faire tourner cette dernière.
  • Obtenir un maximum de like et de commentaires pour accroître sa popularité

 

Il est prouvé qu’à travers le référencement vidéo, vous aurez plus de chances de canaliser de nombreux clients qui seront intéressés par vos produits ou vos services. Un bon référencement vidéo permet donc d’empocher une grande part de marché en ligne et d’améliorer votre notoriété sur le net ainsi que l’augmentation du taux de conversation des visiteurs sur votre site.

Article rédigé par Coline Martin, responsable de la communication chez WebInStep.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié.

*

code