Comment créer un site multilingue avec WordPress tout en prenant en compte le référencement naturel ?

J’ai décidé de réaliser un article au sujet de l’optimisation du référencement naturel des sites multilingues sous WordPress suite un rendez-vous client au cours duquel il m’affirmait la chose suivante :

« Avec WordPress, il est impossible d’optimiser correctement le référencement naturel d’un site multilingue. En effet, il n’est pas possible de modifier les Meta-données (Title, Description), les URLs et autres éléments spécifiques à chaque langue.La seule solution est de créer plusieurs sites WordPress totalement indépendants pour pouvoir gérer parfaitement les langues, c’est la raison pour laquelle je m’oriente vers une solution propriétaire bien plus modulable. »

Surpris par l’aplomb du client, j’ai pris de soin de prendre un rendez-vous avec lui afin de lui exposer les capacités de WordPress. C’est exactement cela que je vous propose d’aborder dans cet article.

WordPress et les langues

Là où mon client avait raison, c’est que s’il installe un WordPress sur un serveur, il pourra gérer qu’une seule langue. En effet, nativement, WordPress n’a pas été conçu pour la gestion de plusieurs langues. S’agissant d’un CMS permettant la création d’un espace de blogging, les créateurs n’ont pas nécessairement jugé que proposer des articles dans différentes langues était primordial (bien que… nous y reviendrons au moment d’aborder l’aspect multisite de WordPress).

Néanmoins, l’utilisation de CMS WordPress a significativement évolué et il permet aujourd’hui aux entrepreneurs, aux associations et aux particuliers de promouvoir tout type de biens et de services en qualité de blog, de site vitrine, de site e-commerce, de site de petites annonces…

Malheureusement, pour ce type de site internet, l’intérêt d’un site WordPress multilingue est tout autre. Par exemple, imaginez-vous le site d’un camping installé sur la Côte d’Azur accessible uniquement en français ? La perte financière peut être conséquente…

Les solutions multilingues « SEO Responsable » par WordPress

Pour répondre à ce souci de multilingue tout en en pensant aux besoins de chaque site en terme de référencement naturel, je vous conseille deux solutions gratuites :

1. L’utilisation d’un plugin gratuit multilingue pour WordPress

La première solution est d’utiliser un plugin multilingue. Il en existe des dizaines, mais tous ne se valent pas et surtout en terme de référencement naturel. À titre d’exemple, beaucoup de personnes recommandent l’utilisation de plugin qtranslate, ce n’est pas mon cas, car il n’est pas en mesure, à ce jour, de traduire les URLs pour les autres langues. Lorsque vous allez utiliser ce module, vous avez vous retrouvez avec ce type d’URLs :

URL en français :

http://www.mamarque.com/presentation-des-magasins

URL en anglais :

http://www.mamarque.com/en/presentation-des-magasins

Autant vous dire que cela est loin d’être optimal pour les moteurs de recherche, mais également pour les internautes…

Personnellement, le plugin que je recommande à ce jour est le plugin Polylang. Véritable solution à tous les problèmes de mise en place de site multilingue, il propose une alternative complète, fiable et gratuite pour plusieurs dizaines de langues. Lorsque vous installez ce module, vous avez accès à toutes les données de vos pages et cela, quelque soit la langue : titre, urls, contenu, méta-données…

De plus, les éléments d’identification de langue sont bien présents lorsque vous regardez le code source de votre page :

URL en français :

<html lang="fr-FR">
<link rel="alternate" href="http://www.mamarque.com/presentation-des-magasins" hreflang="fr" />
<link rel="alternate" href="http://www.mamarque.com/en/stores-presentation" hreflang="en" />

URL en anglais :

<html lang="en-US">
<link rel="alternate" href="http://www.mamarque.com/presentation-des-magasins" hreflang="fr" />
<link rel="alternate" href="http://www.mamarque.com/en/stores-presentation" hreflang="en" />

Du côté des plugins multilingues payants

Pour ceux qui ne font pas confiance aux modules gratuits, il existe un plugin similaire à Polylang en version payante : le plugin WPML. Bien entendu, qui dit plugin payant, dit SAV et support plus performant : à vous de faire votre choix.
Je n’en liste pas d’autre, car pour avoir testé WPML : il fait le café, donc ce n’est pas la peine de perdre son temps avec d’autres solutions payantes.

2. L’utilisation d’un réseau de site WordPress

La seconde solution gratuite pour réaliser un site multilingue avec WordPress est de concevoir un réseau de site. Autrement dit, vous allez réaliser autant d’interface différents que de langues à l’aide d’une seule installation WordPress. Pour être plus clair, vous allez, à l’aide d’un seul et même WordPress, gérer différents espaces de publication qui correspondront à vos langues.

Espace de publication 1 pour la langue française :

http://www.mon-site.com/

Espace de publication 2 pour la langue anglaise :

http://www.mon-site.com/en/

Pour cela, je vous invite à lire le tutoriel ci-dessous proposé par WordPress :

Étape 0 : Avant de Commencer

Comparé à la normale, une installation unique de WordPress, il y a plus de choses à prendre en considération lorsque l’on créé un réseau. Vous devez décider si vous utilisez les sous-domaines ou les sous-répertoires pour votre installation et aussi comment vous allez les gérer. Le fonctionnement d’un réseau possède également quelques différences dans l’installation des thèmes et des extensions (chaque site peut individuellement les activer, mais pas les installer).

Ce guide décrit comment installer manuellement WordPress multisite dans votre installation courante de WordPress. Il est également disponible dans ready-to-run packages de BitNami (en anglais).

Merci de lire Avant de créer votre réseau dans son intégralité avant de continuer. (en anglais)

Étape 1 : Préparer Votre WordPress

Votre site existant WordPress sera mis à jour de lors de la création d’un réseau. Sauf s’il s’agit d’une nouvelle installation et que vous n’avez rien à perdre, s’il vous plaît, faîtes une sauvegarde de votre base de données et de vos fichiers.

Désactivez également toutes les extensions actives. Vous pourrez les réactiver après la création du réseau.

Si vous envisagez de faire fonctionner WordPress en dehors de son propre répertoire, faîtes cela avant l’activation du multisite.

Étape 2: Autoriser le Multisite

Pour activer l’option Configuration du réseau dans le menu, vous devez d’abord définir le multisite dans le fichier wp-config.php.

Ouvrez le fichier wp-config.php ajoutez cette ligne au-dessus de celle disant :/* C'est tout, ne touchez pas à ce qui suit ! Bon blogging ! */. Si vous ne voyez pas cette phrase dans dans le fichier, alors ajoutez la ligne quelque part au-dessus de la première ligne qui commence par require ou include :

/* Multisite */
define('WP_ALLOW_MULTISITE', true);

Vous avez besoin de rafraîchir votre navigateur pour continuer.

Étape 3 : Installer un Réseau

L’étape précédente active les Réglages du réseau dans votre menu. Utilisez cette entrée du menu pour accéder à la page Créer un réseau.

Pour voir un exemple de page de création d’un réseau de sites WordPress, jetez un œil dans Tableau de bord > Réglages > Réglages du réseau (en anglais). La page n’est pas toujours identique en fonction des circonstances. L’exemple présenté, repose sur une installation en localhost, ce qui restreint les options disponibles.

Adresses des Sites Dans Votre Réseau

Il vous est donné le choix entre les sous-domaines et les sous-répertoires, sauf lorsque la configuration existante (en anglais) restreint votre choix.

Vous devez choisir l’un ou l’autre. Vous pouvez reconfigurer votre réseau pour utiliser l’autre choix après l’installation, en dépit du conseil affiché, mais la reconfiguration ne sera pas facile.

Vous avez juste besoin d’un DNS générique pour les sites à la demande basés sur le domaine, en dépit du conseil affiché.

Encore une fois, regardez Avant de créer un réseau (en anglais).

  • Sous-domaines — un réseau basé sur le domaine dans lequel les sites à la demande utilisent les sous-domaines.
  • Sous-répertoires — un réseau basé sur le chemin dans lequel les sites à la demande utilisent les sous-répertoires.

Détails du Réseau

Ils sont automatiquement remplis, mais vous pouvez les modifier.

Adresse du Serveur
L’URL du domaine que vous utilisez pour accéder à votre installation WordPress.
Nom du réseau
Le nom de votre réseau dans son ensemble.
Adresse de contact de l’administrateur du réseau
Votre adresse e-mail en tant que super-administrateur de votre réseau dans son ensemble.

Faîtes une double vérification des paramètres puis appuyez sur le bouton Installer.

Note: L’installateur peut effectuer une vérification des sous-domaines génériques lorsque vous ne les avez pas encore configuré, ou lorsque vous n’avez pas besoin du tout. Ignorez l’avertissement s’il ne s’applique pas à votre réseau. Voir la section pré-requis du serveur Avant de créer un Réseau (en anglais) pour plus d’informations sur les sous-domaines génériques.

Étape 4 : Activer le Réseau


Pour activer votre réseau, suivez les instructions présentes sur la page de Création du réseau WordPress. Les instructions que vous voyez sont personnalisés pour votre installation. Ils pourraient être différents de ceux des exemples que vous voyez ici.

Sauvegardez vos fichiers wp-config.php et .htaccess existant, sauf dans le cas d’une nouvelle installation et que vous n’avez rien à perdre.

Il y a trois étapes :

1. Créez un répertoire pour le téléchargement de fichiers médias
Ce répertoire doit être accessible en écriture par le serveur Web, tout comme votre répertoire wp-content.
2. Ajouter les lignes spécifiées dans votre fichier wp-config.php file.
Les lignes supplémentaires vont juste après l’endroit où vous avez ajouté la ligne dans Étape 1 : Préparer Votre WordPress.
3. Ajouter les lignes spécifiées dans votre fichier .htaccess.
Si vous n’avez pas de fichier .htaccess, alors créez-le dans le même répertoire que votre fichier wp-config.php.
Dans certains cas, vous pouvez également avoir à ajouter Options FollowSymLinks au début du fichier.

Après avoir suivi ces étapes, connectez-vous à nouveau en utilisant le lien fourni. Vous pourriez avoir à vider la mémoire cache de votre navigateur et les cookies pour vous reconnecter.

Étape 5 : Paramètres d’Administration du Réseau

Admin du réseau
À gauche de votre barre d’outils WordPress, Mes sites est maintenant votre second élément. Là, tous vos sites y sont répertoriés, avec des menus déroulant pratiques tout comme l’entrée Admin du réseau. Sous Admin du réseau vous pouvez utiliser l’élément Tableau de bord pour aller dans le tableau de bord du réseau.

Allez dans la page Réglages (en anglais) pour configurer les options de votre réseau, et la page Sites (en anglais) pour gérer vos sites.

Source : http://codex.wordpress.org/fr:Cr%C3%A9er_un_r%C3%A9seau

Dès lors, vous aurez accès à vos différents sites :

multilinge mulisite WordPress
Il ne vous reste donc plus qu’une étape qui nécessite de faire correspondre les différentes pages dans les langues. Pour cela, je vous invite à utiliser le plugin Multisite Language Switcher et le tour est joué !

Mon avis

Personnellement, lorsque je fais face à ce type de problématique, je prends le temps de bien analyser le besoin du site en question. Mais il est vrai que 9 fois sur 10, j’utilise un plugin multilingue qui correspond parfaitement aux besoins des clients. En fonction du budget et des attentes du client, je privilégie (ou non) WPML à Polylang, car le coût du module WPML s’élève quand même à une centaine d’euros.

Article proposé par Maxime Denizon, webmaster freelance à Paris.

10 commentaires sur “Comment créer un site multilingue avec WordPress tout en prenant en compte le référencement naturel ?”

Vous pouvez laisser une réponse ou un Trackback sur cet article.
  1. A noter tout de même que Polylang a ses limites, notamment sur un réseau de sites, avec plusieurs domaines par site / langue, ex:
    – monsite.fr / mywebsite.com => même site, mais chacun redirige vers une langue différente
    – mondeuxiemesite.fr / mysecondwebsite.com => un autre site, en version FR et EN également
    et ces deux sites dans le même réseau de sites. Là, ça devient réellement embétant à gérer …
    (dans mon cas, c’est 4 sites, 3 langues, 100 domaines …)

  2. Bonjour,

    Personnellement, je recommande toujours à mes clients de faire un site par langue, car c’est plus facile, moins risqué, moins compliqué, plus malléable …etc…
    De plus, choisir la solution de créer un site par langue permet de pouvoir tout traduire, y compris les images, les vidéos …etc… bref, tous les médias, ce qui n’est guère possible avec les plugins ou devient vite une véritable usine à gaz.
    Donc dans les solutions que vous présentez ici, seule celle du multisite me convient, mais attention tout de même à apprendre à se servir d’un multisite et surtout de bien vérifier que les extensions que vous utilisez ne posent pas de problème de compatibilité (tous les plugins ne sont pas forcément compatibles).

    Cordialement,

    Bruno

    • Bonjour,

      Merci pour votre retour sur expérience. C’est toujours bon d’avoir des avis différents.
      Effectivement, avoir plusieurs sites bien distincts a également des avantages comme la flexibilité, mais encore une fois, tout dépend de l’utilité de cette version multilingue et des moyens techniques / financiers de l’entreprise. En effet, la plupart du temps (d’où mes 9 fois / 10), les clients souhaitent avoir une version multilingue uniquement pour accueillir des visiteurs étrangers, mais pas nécessairement pour en faire un « cheval de bataille » en terme de communication web. D’où le fait que je propose l’utilisation d’un module (d’ailleurs, ils permettent bien la traduction des images, vidéos…, car il s’agit de pages bien distinctes).

      Bien entendu, là où je vous rejoins, si l’entreprise a les moyens humains et financiers de supporter l’acquisition de plusieurs sites tout en souhaitant réaliser une vraie stratégie digitale multilingue, la réalisation de plusieurs sites web reste une piste à étudier.

  3. Merci pour ce complément d’information. Un bon point nous avons déjà un multisite sous wordpress et je vais essayer rapidement le plugin que tu recommandes Polylang.

  4. Merci pour cet article :)
    Connaissez vous une solution relativement simple à mettre en oeuvre pour gérer à la fois l’aspect multilingue d’un site et une version mobile?
    J’utilise pour ma part MobileTouch pour avoir une version mobile du fait que le thème WordPress que j’utilise n’est pas responsive.
    Je pensais utiliser Polylang pour gérer du multilingue mais les deux plugins ne sont a priori pas compatibles.

    • Bonjour Vincent,

      Dans le cas d’incompatibilité entre différents modules, le plus simple est de choisir une solution native à WordPress. Je vous conseille donc d’utiliser un réseau de sites qui vous permettra de créer une version par langue sans soucis de compatibilité entre vos modules.
      Cela dit en passant, en essayant votre site à partir d’un terminal mobile, je n’observe pas de version mobile ?

      Cordialement

  5. Maxime,

    Merci pour ce conseil, cest en effet vers cette solution que je pensais m’orienter même si ce ne sera pas la plus simple en termes d’administration.
    Bon, en même temps, on parle d’un site vitrine de 30 pages. Le contenu est essentiellement statique et les mises à jour peu fréquentes.

    Concernant la version mobile, en effet, je viens de constater qu’il y a un souci.
    Savez vous comment je peux forcer une suppression complète de tous les éléments en cache?
    J’ai récemment dû faire une restauration d’une sauvegarde et je constate plusieurs problèmes depuis.

  6. Bonjour aà tous ! Si vous êtes intéressés de traduire un site WordPress multilingue, je vous recommande essayer https://poeditor.com/. Vous pouvez télécharger un module WordPress ici https://wordpress.org/extend/plugins/poeditor/ ; peut-être il est utile.

    • Bonjour,

      Effectivement, les traductions Po/Mo se démocratisent sur de nombreux thèmes du fait de leur utilisation sur les templates natifs de WordPress !

      Les concepteurs de thèmes prennent de plus en plus la mesure de cette solution, je compléterai donc mon article dès que possible pour expliquer le fonctionnement de ce système de traduction !

      Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié.