Le taux de rebond est-il un critère de référencement Google ?

On entend une multitude d’informations sur le taux de rebond : il s’agit d’un critère de poids dans le calcul des résultats de Google, il s’agit d’un critère secondaire dans le calcul des résultats de Google, il s’agit d’un critère totalement obsolète dans le calcul des résultats de Google…

Prenons le temps d’analyser ce qu’est le taux de rebond et comprendre à quoi il sert :

Qu’est-ce que le taux de rebond ?

Le taux de rebond est une notion assez simple et maintenant bien rependue dans le monde de l’internet. Il s’agit d’un pourcentage de personnes qui ont quitté le site après la consultation d’une seule et unique page du site internet. Autrement dit, je suis sur le site Y, je vois le lien vers un site internet X , je clique dessus, je consulte la page et je repars sans consulter d’autres pages du site X.

Nous retrouvons cet indicateur dans la majeure partie des outils statistiques à l’instar de Google Analytics (cf : image ci-dessous) qui le met soigneusement en exergue.

 


analytics

Le taux de rebond : est-ce une valeur fiable pour Google ?

Le taux de rebond : un signal négatif pour le référencement ?

Si l’on part de ce principe et de ce que l’on entend couramment, Google dirait qu’un internaute qui vient sur un site pour repartir immédiatement serait un signal négatif pour son référencement naturel, car l’internaute en question n’a pas trouvé son bonheur. Le site internet avec un taux de rebond élevé mériterait donc d’être déclassé au profit d’un site à plus faible taux !

Mais est-ce une vérité absolue ?

En réalité : non !

En effet, prenons le cas d’un site informatif qui proposerait une information très pertinente sur le sujet recherché par l’internaute et que, par conséquent, la page qui ressort dans les résultats de Google serait parfaitement en adéquation avec les attentes de l’internaute : l’internaute visite le site, il trouve l’information sur la page de destination, puis il repart, car il est totalement satisfait de la réponse apportée par l’article.

Cet internaute-là sera comptabilisé dans le taux de rebond. La page de destination aura donc un taux de rebond élevé du fait même qu’elle apporte une réponse cohérente et directe à l’internaute !

En bref, disposer d’un taux de rebond élevé n’est pas systématiquement un signal négatif, il peut être également positif dans certains cas et donc, il est soumis à l’interprétation de la raison pour laquelle l’internaute a quitté le site internet !

Le taux de rebond : un signal interprété par Google ?

Cela voudrait donc dire que le robot du moteur de recherche serait capable d’interpréter l’utilité du site, son contenu et sa pertinence en fonction de la recherche de l’internaute ?

Oui, il en est capable. C’est d’ailleurs l’une des raisons principales pour laquelle Google ressort des résultats cohérents en fonction de votre recherche. C’est qu’il est capable de juger la pertinence du contenu et du site en fonction de la recherche de l’internaute.

Cela suffit-il pour dire que le taux de rebond est un critère de ranking ?

Non !

En effet, le robot du moteur est capable de comprendre la pertinence du site et du contenu, mais il est incapable de le mesurer combien d’internautes, pourquoi et pour quelles raisons ils ont quitté le site. Comme nous l’évoquions plus tôt dans cet article, le robot est capable d’analyser le contenu qui lui est proposé, mais il ne peut pas mesurer ce fameux taux de rebond. Pour comprendre pourquoi, il faut voir comment le robot Google analyse vos pages web : il s’agit d’un robot qui scrute le contenu de vos pages et analyse leur pertinence, mais il ne dispose pas de scripts sur chaque site pour mesurer le taux de rebond et pour quelle raison l’internaute repart du site.

Google Analytics : allez-vous me dire !

Cela pourrait être vrai si tous les sites indexés par Google utilisaient Google Analytics, mais ce n’est pas le cas. Puis, ça laisserait toujours en suspens la question suivante : pourquoi l’internaute quitte-t-il le site internet ?
Est-ce parce qu’il a trouvé la réponse à sa question ou est-ce pour une tout autre raison.

 

Le taux de rebond pris en compte dans le classement SEO : c’est faux !

Le taux de rebond n’est pas un critère de ranking du fait de l’incapacité de Google à pouvoir le calculer, mais également être dans l’incapacité d’en faire une analyse concrète. Par conséquent, vous n’entendrez, à ce jour, aucun expert ou membre de l’équipe Google vous dire le contraire (sinon, je suis preneur !).

Le taux de rebond est avant tout un indicateur statistique qui vous permettra d’approfondir la qualité et la pertinence de vos pages afin de les rendre plus attractives et plus performantes en fonction de vos objectifs.

Envie d’aller plus loin ?

Découvrez l’article : Le pogosticking est-il un critère de référencement Google ?

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié.

*

code